La justice française et vous

Publié le par titimillenium

 La Justice, une institution en perte de crédit quant à son fonctionnement et son idéal...
   Bien que son image se soit légèrement améliorée auprès du grand public entre 1991 et 1997, la Justice demeure aux yeux des Français une institution qui suscite la défiance. Globalement critiquée pour son manque d'indépendance et d'équité, jugée éloignée des besoins de la majorité de la population et peu accessible, considérée comme fonctionnant mal et, surtout, trop lentement, la Justice semble à beaucoup impuissante à répondre aux problèmes sociaux. Cette opinion sévère est cependant nuancée par le sentiment certes assez vague et plus proche sans doute du voeu que de la conviction profonde, que des améliorations sont possibles. La modernisation et le renforcement de l'indépendance de la Justice sont considérés comme des objectifs impérieux.

  

   La crise de représentation qu'expriment les Français vis-à-vis des institutions semble toucher la Justice plus durement que d'autres institutions. Si le rapport de confiance exprimé par les personnes interrogées est positif pour la Sécurité Sociale (68% d'opinions positives contre 27% d'opinions négatives), l'Armée (68% contre 28%), l'Éducation Nationale (65% contre 29%) et la Police (55% contre 40%), ce rapport s'inverse quand la question porte sur les élus locaux (39% d'opinions positives contre 54%) , la Justice (38% contre 55%), le Parlement (32% contre 55%), le Président de la République (29% contre 63%), le Gouvernement (20% contre 72%) et les médias (20% contre 75%). L'institution judiciaire, en position médiane dans ce palmarès se situe très en dessous des cotes de confiance dont jouissent les administrations publiques mais au dessus de celles dont bénéficient les institutions politiques.

   Donnez votre avis sur ce que vous pensez du travail des juges en France, sachant qu'ils sont un peu plus de 5000 pour 64 millions d'habitants et que "de plus en plus de gens font des procès pour des broutilles alors qu'ils pourraient règler leur problème tout seul si ils semettaient autour d'une table et qu'ils seraient moins égoïstes". (Propos recueillis auprès de 9 juges français et d'un Lord Anglais).

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Excellent information and facts. Only real difficulty I was basically receiving was viewing the pics. No idea exactly why.
Répondre
O
Excellent information and facts. Only real difficulty I was basically receiving was viewing the pics. No idea exactly why.
Répondre
A
trè zouli blog :)
Répondre
C
Je trouve tonblog super interressant mais ya quand meme quelque chose qui m'indingne : quand tu met des articles indiques tes sources c'est à dire là où tu les a pris avec le nom du site et de l'auteur et ne t'attribue pas le mérite !!! je te le reprete ton blog est interressant mais tu ne fait qe du plagia ! ça serait plus interessant si tu écris toi meme les articles tu ne pense pas ?? ecris et pense par toi meme !!!<br /> Meme si tu n'édite pas cet article , ce n'est pas grave j'espere juste que mon message est passé , et o moins repond moi stp .
Répondre
C
Je pense que c'est le system judiciaire dans son ensemble qui est à repenser, car à présent inadapté, enfin c'est mon avis. Sans parler de la législation, à se demander si les acteurs des mises en place de ces lois sont déjà déscendu dans le vrai monde, la vraie vie, la notre... En ce qui concerne les juges, pourquoi, au lieu d'un seul homme, n'y aurait-il pas une sorte de conseil décisionnel (un peu comme le conseil des jedi ! oups, chassez le naturel et il revient au galop !) non, sérieusement, est-ce qu'un seul homme, ayant de plus eu un parcours en général "protégé" de son enfance à sa vie d'adulte, est vraiment à même de trancher sur des décisions donc certaines sont si graves ? 
Répondre